AÉKCS

AÉKCS

O-1

INVESTIGATION DE LA FONCTION MUSCULAIRE CHEZ UN MODÈLE DE SOURIS
D’OSTÉOGENÈSE IMPARFAITE

Sana Driss, Jonathan Daudelin, Raynald Bergeron : Département de kinésiologie,
Université de Montréal

Louis-Nicolas Veilleux, Frank Rauch : Shriners Hospital for Children and Department of
Pediatrics, McGill University, Montréal, Québec, Canada

L’ostéogénèse imparfaite (OI) est une maladie qui se caractérise par une densité osseuse
faible et une fragilité élevée se traduisant par une incidence importante de fractures chez
les patients atteints. L’OI de type 1 est la forme la plus commune et la plus modérée de
la maladie. Cette pathologie est causée par une mutation qui affecte deux gênes codant
pour le collagène de type 1 ; COL1A1 et COL1A2. En plus de la fragilité osseuse, il a
été démontré que l’OI est associée à une faiblesse musculaire et plus particulièrement une
diminution de la force spécifique. Ces observations suggèrent la présence d’anomalies au
niveau des propriétés contractiles des muscles chez les OI.

Lire la suite du programme et résumés des communications >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taille du texte