PHYSUM

PHYSUM

Atteinte des  objectifs
Le premier objectif de cet événement était de sensibiliser les étudiants du 1er cycle à la diversité et l’expérience reliées à la recherche en physique, et plus particulièrement celle menée l’Université de Montréal. Cet objectif fut réalisé au travers d’un total de 7 conférences étudiantes provenant toutes des différents groupes de recherche en physique (à l’exception du groupe de biophysique, dont le conférencier a dut annuler sa participation 2 jour avant l’événement) et de 11 présentations par affiches. Motivés par des prix d’excellence (2 prix par catégories), les présentateurs ont fait preuve de dynamisme et de clarté. La réponse du public se fut ressentir par le grand nombre de questions posées à chaque présentation. Le CPM est également une occasion pour des étudiants aux cycles supérieurs à se pratiquer à communiquer leur recherche et à expliquer leur domaine à des non-initiés. Cette opportunité a été saisie par la plupart des présentateurs, qui étaient bien préparés et qui ont su mettre à profit le temps qui leur était alloué, en plus d’échanger avec le reste de l’audience durant le diner et la séance d’affiches.

Le second objectif de la journée était d’offrir des exemples concrets d’emplois situés dans le domaine de la recherche et du développement en physique, à l’extérieur des universités. Trois conférences industrielles étaient initialement prévues, mais grâce au bon travail de recherche de candidats de la part du comité organisateur, nous avons pu rajouter un quatrième conférencier à l’horaire.

Nous désirions également axer l’événement autour de l’importance de la recherche pour la cause environnementale. Cet objectif fut réalisé au travers de 2 conférences industrielles; dans un premier cas nous avons reçu un ingénieur et ancien professeur de la Polytechnique travaillant aujourd’hui pour une entreprise menant une recherche autour de l’écoute acoustique à l’intérieur d’oléoducs pour la détection de failles, puis un physicien travaillant pour le Centre de Recherche en Prévision Numérique Environnementale nous a exposé sa recherche sur la modélisation du fleuve Saint-Laurent et finalement Le professeur Normand Mousseau de notre département, qui possède une grande expertise au sujet des enjeux énergétiques, a présenté une conférence sur la situation du développement énergétique au Québec et de son impact sur le réchauffement climatique.

Lire actes de colloque >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taille du texte