Emprunt et création musicale durant le Printemps érable : quel avenir pour la chanson contestataire?

Sarah Elfassy-Bitoun - Département d'anthropologie

Emprunt et création musicale durant le Printemps érable : quel avenir pour la chanson contestataire?

Le Printemps érable a été le berceau d’un foisonnement créatif très diversifié. Au sein de ce mouvement, la musique a renégocié sa place d’outil de contestation. Casseroles, chorale, chansons créées ou reprises ont fait face au défi de la rapidité des échanges et de la force de l’image. Loin d’être un simple copier-coller, l’emprunt sous ses différentes formes permet l’émergence d’une créativité qui nous renseigne sur les mouvements contestataires contemporains.

Une réflexion au sujet de « Emprunt et création musicale durant le Printemps érable : quel avenir pour la chanson contestataire? »

  1. Bonjour! Comment peut-on avoir accès à l’article complet?
    Je serais très curieux de le consulter pour un article que je prépare sur les traces sonores du printemps érable.
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *